Archives actualités

07/12/2015

Journées de l’Avenir 2015 :


Plus de 15 000 euros au projet E-care. 

Présentation de l'obtention du chéqueStrasbourg, le 27 octobre 2015 : le professeur Emmanuel Andrès, du service de médecine interne, diabète et maladie métaboliques aux Hôpitaux universitaires de Strasbourg, et Guy Piétin, représentant du CENTICH* et de la Mutualité Française Anjou Mayenne, reçoivent un chèque de 15 563,73 €, soit le montant des dons récoltés lors des Journées de l’Avenir 2015.

En hommage à Thierry Ruppert et pour continuer le combat contre les pathologies cardiaques, la Ligue Nationale de Basket et la Fondation de l’Avenir ont choisi de soutenir les recherches autour du projet E-care, nouvelle plateforme de télémédecine particulièrement innovante favorisant l’autonomie et la santé.

 

La plateforme E-care prévient le recours à l’hospitalisation : elle détecte et signale de manière précoce des situations à risque de décompensation des patients victimes d’insuffisances cardiaques. E-care repose sur des capteurs médicaux remontant en temps réel des informations physiologiques et sur une analyse de l’ontologie médicale. Ce programme est issu d’une collaboration exemplaire entre les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, l’Université de Technologie de Belfort-Montbéliard, le CENTICH*, la Mutualité Française Anjou-Mayenne et une entreprise alsacienne innovante dans le domaine de l’informatique et de la télémédecine, la société NEWEL.

 

Fruit d’un partenariat entre la Ligue Nationale de Basket et la Fondation de l’Avenir, les Journées de l’Avenir se sont déroulées au printemps dernier, sur l’ensemble du territoire à l’occasion de 36 matches de championnat de France de basket pro A et pro B. Grâce à une mobilisation générale des clubs, du soutien du réseau de la LNB et de la Fondation de l’Avenir, la collecte de dons réalisée à cet égard est entièrement investie pour faire accélérer la recherche sur les pathologies cardiaques.

 

* CENTICH : Centre d’Expertise National des Technologies de l’Information et de la Communication pour l’autonomie



Catégorie : Archiv
Posté par : admin

Présentation de l'obtention du chéqueStrasbourg, le 27 octobre 2015 : le professeur Emmanuel Andrès, du service de médecine interne, diabète et maladie métaboliques aux Hôpitaux universitaires de Strasbourg, et Guy Piétin, représentant du CENTICH* et de la Mutualité Française Anjou Mayenne, reçoivent un chèque de 15 563,73 €, soit le montant des dons récoltés lors des Journées de l’Avenir 2015.

En hommage à Thierry Ruppert et pour continuer le combat contre les pathologies cardiaques, la Ligue Nationale de Basket et la Fondation de l’Avenir ont choisi de soutenir les recherches autour du projet E-care, nouvelle plateforme de télémédecine particulièrement innovante favorisant l’autonomie et la santé.

 

La plateforme E-care prévient le recours à l’hospitalisation : elle détecte et signale de manière précoce des situations à risque de décompensation des patients victimes d’insuffisances cardiaques. E-care repose sur des capteurs médicaux remontant en temps réel des informations physiologiques et sur une analyse de l’ontologie médicale. Ce programme est issu d’une collaboration exemplaire entre les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, l’Université de Technologie de Belfort-Montbéliard, le CENTICH*, la Mutualité Française Anjou-Mayenne et une entreprise alsacienne innovante dans le domaine de l’informatique et de la télémédecine, la société NEWEL.

 

Fruit d’un partenariat entre la Ligue Nationale de Basket et la Fondation de l’Avenir, les Journées de l’Avenir se sont déroulées au printemps dernier, sur l’ensemble du territoire à l’occasion de 36 matches de championnat de France de basket pro A et pro B. Grâce à une mobilisation générale des clubs, du soutien du réseau de la LNB et de la Fondation de l’Avenir, la collecte de dons réalisée à cet égard est entièrement investie pour faire accélérer la recherche sur les pathologies cardiaques.

 

* CENTICH : Centre d’Expertise National des Technologies de l’Information et de la Communication pour l’autonomie