Archives actualités

27/06/2016

LA FONDATION DE L’AVENIR


        S’ENGAGE POUR LA SANTÉ CONNECTÉE

Remise-de-chèque-par-la-mutuelle-du-ministère-de-la-justice-à-la-Fondation-de-l'Avenir-pour-la-recherche-en-e-santé

L’e-santé, ou santé numérique, impacte déjà l’organisation de notre système de santé.

Big data, objets connectés, quantified self, télémédecine, médecine participative, robots chirurgicaux, tous ces termes nouvellement apparus sont issus de l’application des technologies de l’information et de la communication aux activités en rapport avec la santé. La Fondation de l’Avenir croit au potentiel du numérique appliqué aux soins et à la recherche.

Ce positionnement se concrétise par :

  • une réflexion de fond, initiée avec la Mutualité Française, et concrétisée par des rapports de référence, tels que ceux cliquables ci-dessous.

Petit guide d'exploration au pays de la santé numérique Cliquez ici pour consulter l'état des lieux de l'innovation en santé numérique

  • la création du fonds Avenir santé numérique. L’objectif de la Fondation est de fédérer une communauté d’acteurs d’horizons différents (entités du monde mutualiste, de l’économie sociale, de l’industrie) pour financer des projets de recherche et des actions innovantes, mutualiser les expériences et valoriser les avancées en santé numérique.

La Mutuelle du Ministère de la Justice (MMJ), partenaire depuis plusieurs années de la Fondation, a marqué son engagement fort lors de son assemblée générale du 17 juin 2016, avec la remise d’un chèque de 30 000 €.
La Fondation de l’Avenir, en la personne de Dominique Letourneau, président du directoire, a animé une table ronde sur les interactions entre la santé connectée et la prévention.
Deux initiatives, soutenues par la Fondation, ont été mises en lumière :
Jawad Hajjam, directeur du développement au Centich*, a présenté E-Care, plateforme de détection de l’insuffisance cardiaque ; le docteur Antoine Ruffier (Pavillon de la Mutualité) a exposé l’optimisation de la chirurgie ambulatoire par le suivi numérique au domicile du patient.
Ces contributions furent complétées par le point de vue de Denis Saules, directeur général de Via Santé et directeur santé d’AG2R La Mondiale.

Légende photo : Jean-Pierre Belmas, président de la MMJ, Jawad Hajjam, Dominique Letourneau, Gilbert Flam, vice-président de la MMJ, Antoine Ruffié et Denis Saules.

*Centre d’Expertise National des Technologies de l’Information et de la Communication pour l’autonomie

 

Catégorie : Archiv
Posté par : admin
Remise-de-chèque-par-la-mutuelle-du-ministère-de-la-justice-à-la-Fondation-de-l'Avenir-pour-la-recherche-en-e-santé

L’e-santé, ou santé numérique, impacte déjà l’organisation de notre système de santé.

Big data, objets connectés, quantified self, télémédecine, médecine participative, robots chirurgicaux, tous ces termes nouvellement apparus sont issus de l’application des technologies de l’information et de la communication aux activités en rapport avec la santé. La Fondation de l’Avenir croit au potentiel du numérique appliqué aux soins et à la recherche.

Ce positionnement se concrétise par :

  • une réflexion de fond, initiée avec la Mutualité Française, et concrétisée par des rapports de référence, tels que ceux cliquables ci-dessous.

Petit guide d'exploration au pays de la santé numérique Cliquez ici pour consulter l'état des lieux de l'innovation en santé numérique

  • la création du fonds Avenir santé numérique. L’objectif de la Fondation est de fédérer une communauté d’acteurs d’horizons différents (entités du monde mutualiste, de l’économie sociale, de l’industrie) pour financer des projets de recherche et des actions innovantes, mutualiser les expériences et valoriser les avancées en santé numérique.

La Mutuelle du Ministère de la Justice (MMJ), partenaire depuis plusieurs années de la Fondation, a marqué son engagement fort lors de son assemblée générale du 17 juin 2016, avec la remise d’un chèque de 30 000 €.
La Fondation de l’Avenir, en la personne de Dominique Letourneau, président du directoire, a animé une table ronde sur les interactions entre la santé connectée et la prévention.
Deux initiatives, soutenues par la Fondation, ont été mises en lumière :
Jawad Hajjam, directeur du développement au Centich*, a présenté E-Care, plateforme de détection de l’insuffisance cardiaque ; le docteur Antoine Ruffier (Pavillon de la Mutualité) a exposé l’optimisation de la chirurgie ambulatoire par le suivi numérique au domicile du patient.
Ces contributions furent complétées par le point de vue de Denis Saules, directeur général de Via Santé et directeur santé d’AG2R La Mondiale.

Légende photo : Jean-Pierre Belmas, président de la MMJ, Jawad Hajjam, Dominique Letourneau, Gilbert Flam, vice-président de la MMJ, Antoine Ruffié et Denis Saules.

*Centre d’Expertise National des Technologies de l’Information et de la Communication pour l’autonomie